Comment se débarrasser des moustiques

Comment se débarrasser des moustiques

De longues journées au soleil, des excursions d'une journée, des barbecues et des garden-parties – une seule chose gâte l'été, et c'est les moustiques! Ces ravageurs irritants infestent les campeurs, les randonneurs et les amateurs de plein air tous les jours au coucher du soleil. Cependant, leurs gémissements aigus et irritants et leurs démangeaisons ne sont pas le seul problème. Les moustiques sont également des vecteurs notoires de maladies et peuvent transmettre des maladies désagréables aux personnes qu'ils tourmentent. Personne n'est à l'abri des piqûres de moustiques; même vos animaux domestiques peuvent souffrir de morsures autour du nez et des oreilles. Ce n'est pas seulement des démangeaisons, mais peut également transmettre des maladies graves, telles que le ver du cœur, à votre chien bien-aimé. Alors, comment pouvez-vous garder les moustiques hors de votre jardin cet été? Lisez la suite pour les meilleures méthodes de contrôle à domicile pour vous débarrasser de l'insecte le moins préféré de tout le monde cet été.Dans cet article: Les maladies transmises par les moustiques Les moustiques ont une réputation bien établie de porter des maladies, en particulier le paludisme. Tant de personnes meurent de maladies liées aux moustiques chaque année que ces insectes sont largement considérés comme les créatures les plus meurtrières sur terre. Beaucoup des maladies les plus graves transmises par les moustiques sont rarement observées dans les États; cependant, les voyageurs peuvent facilement rencontrer des moustiques porteurs de maladies à l'étranger. Des virus tels que le Zika, le virus du Nil occidental et la fièvre jaune sont tous portés par des moustiques trouvés en Amérique du Nord et, bien que vos chances de les contracter soient faibles, les trois maladies peuvent avoir de graves complications. Le paludisme est l'un des plus connus et des plus meurtriers des toutes les maladies transmises par les moustiques. Causée par le parasite Plasmodium, cette maladie peut provoquer de la fièvre, des vomissements, des maux de tête et, sans traitement efficace, la mort. Environ 1700 cas de paludisme sont diagnostiqués chaque année dans les États. Cependant, la plupart d'entre eux concernent des voyageurs revenant de régions d'Afrique et d'Asie du Sud-Est où la maladie est plus fréquente.Fièvre de dengue La fièvre de dengue est une maladie douloureuse qui peut provoquer plusieurs symptômes débilitants. Les personnes atteintes peuvent ressentir une fièvre soudaine et élevée, des maux de tête, des vomissements, de la fatigue, une éruption cutanée et une douleur intense dans les articulations et les muscles. Bien que la plupart des gens se remettent de la dengue, les complications de cette maladie peuvent être mortelles.Fièvre jauneLa fièvre jaune est une autre maladie transmise par les moustiques qui peut rapidement devenir désagréable. La plupart des personnes qui contractent le virus éprouvent de la fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête, des frissons et des nausées avant de s'améliorer. Les patients les moins chanceux entrent dans la phase «toxique» caractérisée par un ictère, des vomissements, des saignements et une perte de la fonction rénale. Environ la moitié des personnes qui entrent dans cette phase mourront dans quelques semaines.ChikungunyaLes symptômes du Chikungunya sont similaires à ceux de la fièvre Dengue. Si vous êtes piqué par un moustique infecté, vous pouvez ressentir de la fièvre, des douleurs articulaires, un gonflement autour des articulations, des douleurs musculaires, une éruption cutanée ou des maux de tête. Comme c'est le cas avec la dengue, il n'y a pas de vaccin contre le Chikungunya et la seule façon de prévenir la maladie est de prévenir les piqûres de moustiques.Zika virusZika est un virus commun transmis par les moustiques qui traîne dans les États depuis 2016. On trouve Zika partout en Amérique du Nord, du Sud et en Amérique centrale et peut provoquer des malformations congénitales dévastatrices chez les bébés nés de mères infectées, bien que la plupart des gens ne soient même pas conscients qu'ils sont porteurs du virus.Virus du Nil occidentalLe virus du Nil occidental est la maladie transmise par les moustiques la plus souvent contractée au les États Unis. Bien que la plupart des gens contractent le virus ne se sentent pas malades, un sur cinq souffrira de fièvre, de maux de tête, de vomissements, de diarrhée et d'une éruption cutanée. Dans de très rares cas (moins de 1% des personnes touchées), la maladie peut entraîner de graves complications, notamment l'encéphalite et la méningite. Biologie des moustiques Lorsqu'il s'agit de lutter efficacement contre les moustiques, connaître son ennemi est la première étape! Se familiariser avec les habitudes d'élevage, le cycle de vie et le comportement des moustiques vous aidera à optimiser vos efforts de contrôle, pour les meilleurs résultats possibles.Coeurs d'élevage Les moustiques pondent leurs œufs dans de l'eau douce stagnante et se trouvent le plus souvent autour des étangs, des marais et des marécages. Cependant, ils sont également parfaitement à l'aise dans des seaux, des réservoirs, des piscines ou toute autre source d'eau stagnante. Les moustiques prospèrent dans des environnements chauds et humides et infestent souvent les sources d'eau stagnante en été. Ici, ils pondent leurs œufs juste au-dessus du filigrane, qui éclosent lorsqu'ils sont inondés.Les étapes de la vie du moustiqueLe cycle de vie du moustique prend environ deux semaines pour se terminer et comporte quatre étapes distinctes. La femelle adulte pondra ses œufs (environ 100 d'entre eux) près de la surface de l'eau stagnante, juste au-dessus de la ligne de flottaison. Ici, ils resteront inactifs jusqu'à ce qu'ils soient mouillés; les œufs de moustiques peuvent résister à la déshydratation jusqu'à 8 mois, plus que suffisamment longtemps pour passer l'hiver aux États-Unis! Une fois la zone inondée et les œufs mouillés, ils sont finalement stimulés à éclore jusqu'au premier stade de vie des moustiques – la larve. Ces «voleurs» n'apparaissent que lorsque les œufs sont complètement submergés et vivent entièrement dans l'eau. La larve se nourrit de micro-organismes dans l’eau, mue trois fois au total avant de devenir une pupe (ou «tumbler»). La chrysalide reste dans l'eau mais ne se nourrit plus. C'est l'avant-dernière étape du cycle de vie des moustiques et, après quelques jours, le moustique volant adulte émerge et prend son envol.Les moustiques femelles adultes passent leur temps à boire du sang d'animaux et d'humains, ce qui lui permet de pondre plus d'œufs. Les moustiques mâles se nourrissent de nectar des fleurs et ne piquent pas les gens ou les animaux. Comment les moustiques nous trouvent-ils? Les moustiques sont excellents pour nous traquer, mais comment peuvent-ils savoir exactement quand nous sommes à proximité? Les scientifiques savent depuis un certain temps que les moustiques sont attirés par le CO2 et peuvent détecter des panaches de gaz à des distances allant jusqu'à 50 m. Une fois que votre respiration les a informés de votre présence, ils se rapprochent jusqu'à ce qu'ils puissent vous voir. Les moustiques n'ont pas la vue la plus sophistiquée, mais ils peuvent vous repérer debout ou assis à 10 mètres de distance. Maintenant, ils sont suffisamment proches pour utiliser la chaleur de votre corps et même l'odeur de votre peau comme guide, se rapprochant jusqu'à ce qu'ils trouvent un endroit idéal pour atterrir et se nourrir.La capacité du moustique à utiliser des indices visuels, thermiques et olfactifs pour trouver leurs victimes est précisément pourquoi il est si difficile de les repousser avec 100% de succès. Le dioxyde de carbone que nous expirons attire les insectes et, une fois qu'ils sont assez près, ils peuvent aussi nous voir et nous sentir. Sans utiliser de dispositif de camouflage, nous n'avons nulle part où nous cacher.La plupart des espèces de moustiques les plus courantesIdentifier les espèces de moustiques contre lesquelles vous serez confronté vous aidera à adapter vos méthodes de contrôle pour obtenir d'excellents résultats. L'apprentissage de l'apparence, de l'emplacement et de l'habitat des espèces de moustiques les plus courantes est indispensable! Aspect du moustique tigre asiatique (Aedes albopictus): Le moustique tigre asiatique tire son nom de la bande blanche distinctive qui descend au milieu de son thorax. Ils mesurent jusqu'à 10 mm de long, avec un abdomen noir qui se rétrécit en un point (une caractéristique qui est caractéristique du genre Aedes) .Habitat: Dans les climats tempérés, le moustique tigre asiatique hiverne au stade d'oeuf. Cependant, ils sont actifs toute l'année dans les régions tropicales et subtropicales. Comme tous les moustiques, ils passent beaucoup de temps près de l'eau stagnante, où les femelles pondent leurs œufs. Emplacement: Le moustique tigre asiatique est commun dans les États du sud et de l'est de l'Amérique du Nord, en particulier au Texas et en Floride. Maladies: Aedes albopictus est un vecteur connu pour plus de 30 virus, bien que peu d'entre eux soient nocifs pour l'homme. Ils transmettent cependant la dengue et divers virus de l'encéphalite.Activité: Le moustique tigre asiatique préfère les climats chauds et humides et n'est actif toute l'année que dans les régions tropicales et subtropicales. Cependant, ils peuvent passer l'hiver sous forme d'œufs dans les climats plus tempérés, émergeant une fois que l'été se déroule et que les températures augmentent. Les moustiques tigres asiatiques sont des piqueurs diurnes, contrairement à de nombreuses autres espèces qui n'attaquent que tôt le matin et le soir.Moustique de la fièvre jaune (Aedes aegypti) Aspect: Les marques blanches du moustique de la fièvre jaune sont similaires à celles du moustique du tigre asiatique, donc le deux sont souvent confus. Le moustique de la fièvre jaune est cependant plus petit, mesurant 4 à 7 mm de long. Il a également un marquage en forme de violon sur son dos, plutôt que la bande blanche distinctive des espèces de tigres asiatiques.Habitat: Les moustiques de la fièvre jaune prospèrent en compagnie des humains et pondent souvent leurs œufs dans l'eau stagnante qui s'accumule dans les pots de fleurs, non traités piscines et fossés de drainage. Emplacement: Aedes aegypti, alias le moustique de la fièvre jaune, est un ravageur aux États-Unis depuis des siècles. Ils sont particulièrement répandus dans les zones urbaines du sud de la Floride, bien que leur nombre ait considérablement diminué depuis l'arrivée du moustique du tigre d'Asie en 1985. Aujourd'hui, le moustique de la fièvre jaune se trouve dans 23 États du sud-est, s'étendant jusqu'au nord jusqu'à New York. .Maladies: Comme son nom l'indique, cette espèce de moustique est le principal vecteur du virus de la fièvre jaune. Ce n'est peut-être pas une maladie courante aux États-Unis, mais cela ne signifie pas que vous pouvez tout de suite pousser un soupir de soulagement. Le moustique de la fièvre jaune est également connu pour transmettre les virus Chikungunya et Dengue, qui peuvent tous deux présenter de graves complications.Activité: Comme pour tous les moustiques, les œufs d'Aedes aegypti peuvent survivre à la dessiccation pendant de longues périodes. Cela leur permet de passer l'hiver dans des états plus au nord, où la température baisse considérablement. Dans les climats plus chauds, comme ceux du sud, ils peuvent survivre toute l'année. Le moustique de la fièvre jaune est encore plus gênant que les autres espèces, car il pique toute la journée; pas seulement à l'aube et au crépuscule.Moustique commun (Culex pipiens) Aspect: Le moustique commun est un insecte de petite à moyenne taille, mesurant généralement entre 3 et 7 mm de long. Leur corps est brun pâle avec un abdomen distinctif et bagué.Habitat: Le moustique de la maison commune prospère dans les zones urbaines. Ils occupent souvent des marais, des fossés, des gouttières obstruées, des bassins non traités et des plans d'eau, où ils se reproduisent tout au long des mois d'été.Location: Contrairement à de nombreuses autres espèces de moustiques en Amérique du Nord, le moustique Common House se trouve principalement dans les États du nord. Le moustique Common House est un vecteur connu de plusieurs maladies nocives, dont divers virus de l'encéphalite et le virus du Nil occidental.Activité: Le moustique Common House n'est actif que pendant les mois d'été. Une fois l'hiver arrivé, les femelles fertiles se couvriront dans les sous-sols, les hangars et les grottes, où elles pourront passer l'hiver jusqu'à ce que la température extérieure augmente à nouveau. Ces ravageurs sont plus actifs dans les heures qui suivent le coucher du soleil et se retrouvent souvent envahissant les maisons à la recherche d'un repas.Moustique de la maison du Sud (Culex quinquefasciatus) Aspect: Ce petit moustique atteint environ 4 mm de long et a un corps brun. La tête de ce moustique est brun clair, tout comme le reste du corps. Cependant, leur thorax et leurs ailes sont de couleur plus foncée.Habitat: Le moustique Southern House aime l'eau riche en nutriments et vit confortablement aux côtés des humains. On les trouve souvent à proximité de bains d'oiseaux, de fossés ou de tout autre élément contenant de l'eau, où ils pondent des radeaux contenant jusqu'à 100 œufs.Emplacement: Le moustique Southern House est une espèce subtropicale et, comme son nom l'indique, se trouve dans le sud états d'Amérique. Ce ravageur est particulièrement répandu en Floride, mais se trouve également en Californie, en Virginie, en Iowa et au Texas. Maladies: Le moustique Southern House est connu pour transmettre plusieurs maladies aux humains, dont certaines peuvent être graves. En particulier, ce moustique est le principal vecteur du virus de l'encéphalite de Saint-Louis et est également connu pour transmettre le virus du Nil occidental.Activité: Culex quinquefasciatus est un mordeur nocturne, se nourrissant d'animaux, d'humains et d'oiseaux tout au long de la nuit. Ce moustique se reproduit tout au long de l'année dans la plupart des endroits et peut passer l'hiver à l'extérieur dans les régions aux climats plus chauds. Pourquoi est-il difficile de lutter seul contre les moustiques? Connaître les bases de la biologie des moustiques est un élément fondamental de leur contrôle. En vous familiarisant avec leur cycle de vie, leurs habitudes alimentaires et de reproduction, vous pouvez trouver le moyen le plus efficace de vous en débarrasser. Malheureusement, éliminer les mozzies n'est jamais simple. Cela est principalement dû à la façon dont ces insectes se reproduisent, car ils n'ont besoin que d'une source d'eau stagnante. Pour les moustiques urbains, cela peut être trouvé dans chaque cour sous une forme ou une autre – des pots de fleurs désaffectés, des éléments d'eau mal entretenus et des drains bouchés constituent tous des lieux de reproduction idéaux. Un contrôle réussi doit donc être un effort à l'échelle du quartier. Si tout le monde à proximité prend le temps de jeter de l'eau stagnante autour de sa maison et de faire des efforts pour empêcher l'accumulation d'eau, le nombre de moustiques peut être considérablement réduit. Cependant, cela doit être un effort de groupe! Comment se débarrasser des moustiques dans votre jardin Le nombre de moustiques gronde en été, lorsque le temps chaud et humide crée des conditions parfaites pour la reproduction. Cela signifie que les arrière-cours sont souvent envahies par des nuages ​​d'insectes, ce qui rend difficile pour vous de passer une soirée en plein air. Se débarrasser des moustiques dans votre cour peut être délicat et nécessitera généralement une attaque à plusieurs volets. En combinant les principales mesures de contrôle extérieur avec des tueurs de moustiques et des produits de protection individuelle, vous pouvez réduire considérablement le nombre de moustiques et éviter les piqûres cet été.Premières étapes de contrôle extérieur des moustiquesLa première étape (et la plus importante) vers une maison sans moustiques consiste à supprimer tous les habitats possibles et les aires de reproduction. Votre priorité absolue devrait être de vous débarrasser de toute eau stagnante dans votre jardin, car c'est là que les moustiques pondent leurs œufs et vivent leur vie larvaire. Des seaux, des étangs, des pots de fleurs, des fossés et des bains d'oiseaux accumulent tous de l'eau de pluie, qui stagne rapidement. Cette soupe riche en nutriments est un paradis pour les moustiques, alors jetez-la immédiatement! Vous devriez également faire des efforts pour empêcher plus d'eau de s'accumuler, dans la mesure du possible. Déplacez les seaux et les pots de fleurs sous le couvert et assurez-vous que toutes les piscines de votre propriété sont correctement traitées et couvertes lorsqu'elles ne sont pas utilisées. Si vous avez une caractéristique de l'eau dans votre cour qui est difficile à déplacer ou à vider, vous devez traiter l'eau avec un larvicide (plus à ce sujet dans le paragraphe suivant) pour mettre un terme à tout élevage de moustiques.Si votre jardin regarde un peu le côté sauvage, vous devriez sortir les ciseaux et commencer à tailler. Bien que les moustiques aiment les climats chauds, ils ne sont pas de grands fans de la chaleur de midi et se cachent généralement dans les zones ombragées pendant la journée. La taille des herbes longues, des arbustes indisciplinés et des buissons rampants peut donc éliminer l'ombre et réduire le nombre de moustiques. S'assurer qu'ils n'ont pas de refuge contre le soleil est un moyen efficace de débarrasser votre propriété des moustiques et devrait être une priorité absolue pour tous ceux qui luttent contre une infestation.Les meilleurs tueurs de moustiques pour votre jardin Une fois que vous avez pris les principales mesures de contrôle pour éliminer les habitats des moustiques et lieux de reproduction de votre cour, il est temps d'aller à la guerre avec les mozzies restants. Les tueurs de moustiques se présentent sous tous les types et sous toutes les formes et varient considérablement quant au moment et à l'endroit où ils peuvent être utilisés. Mais quel est le meilleur tueur de moustiques pour votre jardin? Les produits chimiques Les méthodes de lutte chimique peuvent être un moyen très efficace de réduire la population de moustiques dans votre jardin. Le choix du type de produit chimique à utiliser dépend de l’étape du cycle de vie des moustiques à laquelle vous faites face. Si vos plans d'eau deviennent un lieu de reproduction des moustiques, des larvicides peuvent être utilisés pour tuer les larves avant qu'elles n'atteignent l'âge adulte. Si les moustiques volants sont plus problématiques, un adulticide peut être utilisé pour abattre les insectes adultes. Lisez la suite pour les meilleures méthodes de lutte chimique contre les moustiques et comment les utiliser.LarvicidesLes larvicides sont le meilleur moyen de lutter contre les moustiques dans leurs premiers stades de développement. À leur éclosion, les larves vivent exclusivement dans l'eau jusqu'à ce qu'elles se nymphosent et se métamorphosent en leurs formes adultes. Si vous avez une pièce d'eau (comme une fontaine, un étang ou un bain d'oiseaux) dans votre cour, cela peut être le seul moyen de les empêcher de s'y reproduire en été.Les larvicides sont souvent vendus sous forme liquide, qui peut être ajoutée à l'eau sources selon les instructions sur l'emballage. Une fois dans l'eau, le larvicide se mettra au travail en tuant les larves de moustiques dès leur éclosion. Avec moins de moustiques atteignant l'âge adulte et se reproduisant, cela est sûr de réduire efficacement leur nombre. L'immobilité relative des larves de moustiques signifie également qu'elles sont plus faciles à contrôler à ce stade de leur cycle de vie. Bien que souvent vendus sous forme liquide, les larvicides sont également disponibles sous forme de comprimés, de granulés et de granulés. Ils sont faciles à utiliser et, lorsqu'ils sont utilisés conformément aux instructions de l'étiquette, ne présentent aucune menace pour les animaux de compagnie, les enfants ou la faune.Malheureusement, de nombreux larvicides nécessitent un retraitement fréquent pour des résultats durables, ce qui peut être coûteux à maintenir si vous avez un grand étang ou plusieurs plans d'eau. Les larvicides peuvent également être toxiques pour les espèces bénéfiques qui s'attaquent généralement aux larves de moustiques, comme les poissons, les nymphes de libellules et les coléoptères aquatiques. Choisir avec soin votre larvicide est donc essentiel pour des résultats durables et respectueux de l'environnement. Il existe plusieurs types de larvicide disponibles pour un usage domestique. Parmi ceux-ci, les insecticides bactériens sont largement considérés comme parmi les meilleurs. Non seulement ils sont entièrement non toxiques pour l'homme, mais la toxine produite par ces agents bactériens affecte uniquement les larves de moustiques, les mouches noires et les moucherons fongiques. Par conséquent, ils sont le choix parfait pour une utilisation dans votre étang, où ils réduisent rapidement le nombre de moustiques tout en laissant les autres espèces sauvages locales indemnes.Les régulateurs de croissance des insectes peuvent également être utilisés pour tuer les larves de moustiques avec grand effet. Cependant, ceux-ci ont des effets toxiques sur certaines espèces de poissons et d'autres invertébrés sous-marins, il est donc préférable de les éviter si vous souhaitez protéger les autres animaux sauvages de votre étang. Meilleur pour: Tuer les larves de moustiques et prévenir efficacement les grandes infestations de moustiques autour des petits étangs et des plans d'eau. AvantagesFacile à utiliserTue efficacement les larves et interrompt le cycle de reproductionRéduit efficacement le nombre de moustiques adultesSécuritaire lorsqu'il est utilisé correctementConsolution à court terme: doit être appliqué à plusieurs reprises pour une efficacité maximalePeut être coûteux pour les personnes ayant de grandes / nombreuses caractéristiques aquatiquesPeut nuire aux ennemis naturels des larves de moustiquesPeut être toxique pour les poissons en cas d'utilisation incorrecte Insecticides Les insecticides utilisés pour éliminer les moustiques adultes sont appelés adulticides. Ces pesticides peuvent être pulvérisés autour des graminées, des arbustes et de toute autre cachette contre les moustiques dans votre jardin pour tuer efficacement les insectes. Lors de l'application d'adulticides, vous devez pulvériser l'insecticide là où les moustiques se reposent. Pendant la journée, ce sera sous les plantes et les arbustes, dans les hautes herbes, à l'avant-toit des maisons et autres zones ombragées, où ils se rassemblent pour échapper à la chaleur de la journée. À l'intérieur, les taches communes de repos des moustiques se trouvent derrière les meubles, dans les placards et sous les éviers.Les produits d'adulticide peuvent être appliqués sous forme de pulvérisations à très faible volume (ULV) ou à l'aide d'un brumisateur thermique. Ceux-ci créent une brume très fine de minuscules gouttelettes qui restent en altitude pendant longtemps, tuant les moustiques volants au contact. Lorsqu'ils sont utilisés de cette façon, les adulticides peuvent réduire rapidement et efficacement le nombre d'insectes autour de votre propriété.Les adulticides sont généralement utilisés en petites quantités par rapport à la taille de la superficie du terrain. Cela minimise l'exposition (et donc le risque) aux personnes et aux animaux à proximité.Bien sûr, les adulticides se présentent sous différentes formes et contiennent différents produits chimiques, selon le type que vous utilisez. Les principaux pesticides utilisés contre les moustiques comprennent: Les pyréthrinoïdes Les pyréthroïdes sont un groupe d'insecticides synthétiques utilisés pour cibler un large éventail d'espèces de ravageurs, y compris les moustiques. Le pyréthroïde le plus couramment utilisé est la perméthrine, une neurotoxine qui cible les moustiques volants adultes. Il est généralement appliqué en pulvérisation ULV et tue les insectes au contact avant de s'installer au sol. Ces produits chimiques étant utilisés en petites quantités et mélangés à de l'eau ou de l'huile, ils laissent très peu de résidus derrière eux. Cela minimise leur impact sur la faune environnante, tout en tuant efficacement les insectes nuisibles. Lorsqu'ils sont utilisés correctement, ils présentent très peu de risques pour l'environnement ou la santé humaine. La perméthrine est cependant un cancérogène faible, donc l'exposition directe à ce produit chimique doit être réduite au minimum.Pyréthrines Les pyréthrines sont un insecticide naturel que l'on trouve dans certaines plantes de chrysanthèmes. Ils peuvent être utilisés pour tuer efficacement plusieurs insectes ravageurs, bien qu'ils soient le plus souvent utilisés contre les moustiques, les puces, les mouches et les fourmis. Les pyréthrines sont des neurotoxines qui attaquent le système nerveux de tout insecte qui les contacte ou les mange. Ils sont souvent incorporés dans des sprays ou des nébulisateurs où ils éliminent les insectes volants avant de s'installer au sol. Bien que cet insecticide naturel ait une toxicité limitée chez l'homme, il peut provoquer une irritation cutanée. Il est également nocif s'il est inhalé et peut provoquer une toux, des vomissements et des difficultés respiratoires.OrganophosphatesLes organophosphates sont des tueurs de moustiques très efficaces; cependant, il est peu probable que cet ingrédient figure sur les pesticides destinés à un usage domestique. En effet, les organophosphates sont extrêmement toxiques pour l'homme, provoquant la paralysie et la mort en cas d'ingestion accidentelle. Cette classe d'insecticide n'est donc utilisée que dans des cas extrêmes, comme pour contrôler les flambées de maladies transmises par les moustiques.Il n'est pas rare que les insecticides chimiques aggravent le problème des ravageurs, car ils tuent souvent plusieurs espèces d'insectes différentes. Cela peut inclure des prédateurs naturels de votre organisme nuisible, leur permettant de revenir en force après quelques semaines seulement. Cependant, les ennemis naturels des moustiques s'attaquent généralement aux larves des insectes et vivent donc dans l'eau. Comme les insecticides énumérés ici sont rapidement absorbés par les plantes, et donc peu susceptibles de se retrouver dans les sources d'eau, ils ne devraient pas avoir d'impact sur les poissons, les nymphes de libellules et les coléoptères aquatiques qui mangent les larves de moustiques. Meilleur pour: lutter contre les grandes infestations de moustiques Dans votre jardin.Pros Une manière efficace de tuer les moustiquesPeut être rapide et facile à appliquerLa plupart des insecticides ont une faible toxicité chez l'hommeLa plupart des insecticides sont relativement sûrs pour un usage domestiqueCertains insecticides sont très toxiquesPeut tuer des espèces bénéfiques (comme les poissons et les nymphes de libellules) s'ils pénètrent dans les sources d'eau existe-t-il sur le marché une large gamme de dispositifs anti-moustiques, piégeurs et répulsifs, mais lesquels devez-vous utiliser? Des brumisateurs aux pièges, il existe de nombreuses façons de réduire le nombre de moustiques dans votre maison.Lisez la suite pour savoir ce qui fonctionne le mieux et comment vous devez les utiliser pour une suppression des moustiques la plus efficace. de contrôle investir dans un brumisateur de moustiques pour votre cour peut être la voie à suivre. Ces appareils créent un épais brouillard qui peut être pulvérisé partout – sur les surfaces, dans les herbes et les arbustes denses, et même sous les planchers. L'ingrédient actif de votre nébuliseur tuera les adultes volants au contact, en éradiquant rapidement et efficacement les nuages ​​d'insectes.Si vous voulez laisser les moustiques nulle part où se cacher et que vous avez une grande infestation qui traîne autour de votre propriété, cela peut être le meilleur moyen de réduire leur nombre. Mais quels sont les différents types de nébuliseurs, et ce que chacun fait? Brumisateurs thermiquesLes brumisateurs thermiques utilisent la chaleur pour vaporiser un insecticide, créant une brume dense et blanche. Le principal avantage des nébuliseurs thermiques est la petite taille des gouttelettes qu'ils produisent, qui restent longtemps dans l'air pour pénétrer efficacement les buissons épais, le feuillage et d'autres endroits difficiles d'accès. Ils sont assez simples à utiliser – versez la solution de buée et activez l'appareil pour le pomper dans une chambre de chaleur. Ici, la solution passe à travers une bobine qui la chauffe jusqu'à ce qu'elle se vaporise.Les brumisateurs thermiques sont des appareils puissants qui créent rapidement une brume épaisse qui peut être pulvérisée autour de votre cour. Cependant, il est difficile de contrôler la taille des gouttelettes émises, ce qui peut être un problème lors de la lutte contre les moustiques. Si les gouttelettes sont trop grosses, elles ne seront pas en suspension dans l'air assez longtemps pour tuer tous les insectes et s'installeront avant d'avoir fait le travail. De très petites gouttelettes, en revanche, sont facilement emportées par la brise et ne peuvent être utilisées que dans des conditions proches du vent.La plupart des nébulisateurs thermiques sont compatibles avec les solutions à base d'eau et d'huile, de sorte qu'ils peuvent être utilisés avec une large gamme de produits. Cependant, ils ne conviennent pas pour une utilisation en intérieur. En effet, ils utilisent des températures élevées pour vaporiser les insecticides, ce qui peut présenter un risque d'incendie à l'intérieur. Ils fonctionnent également à l'essence, ce qui peut créer une odeur désagréable dans votre maison et laissera des taches grasses et difficiles à enlever en cas de déversement.Fumeurs à froid ULV Les brumisateurs à froid ULV utilisent la pression de l'air pour produire une brume d'insecticide très fine. Ils sont moins chers à utiliser que les brumisateurs thermiques, car ils ne nécessitent aucun carburant pour vaporiser l'insecticide. La brume qu'ils produisent est également beaucoup moins dense, ce qui les rend plus agréables à utiliser et adaptés à une utilisation en intérieur. Cependant, cette brume est moins visible que celle produite par les nébulisateurs thermiques, il est donc plus difficile de se diriger avec précision dans les zones que vous souhaitez traiter.Le principal avantage des nébuliseurs à froid ULV est qu'ils conviennent à une utilisation en intérieur. Les appareils faciles à utiliser sont silencieux, propres et sans odeur. Le fait qu'ils fonctionnent sans utiliser de carburant les rend également plus respectueux de l'environnement et, en prime, ne laisseront pas de taches huileuses sur vos sols.Comme avec les brumisateurs thermiques, ils peuvent être utilisés avec des solutions à base d'huile et d'eau Les pulvérisateurs à pompe manuelle sont des pulvérisateurs à commande manuelle. Ils doivent être continuellement pompés pendant leur utilisation pour maintenir la pression d'air à l'intérieur de l'appareil, ce qui les rend légèrement moins pratiques à utiliser que les brumisateurs thermiques ou froids. Cependant, comme ils ne nécessitent ni carburant ni électricité, les coûts de maintenance associés à ce type de pulvérisateur sont très faibles. Les pulvérisateurs à pompe manuelle sont de différentes formes et tailles. Certains sont portés comme un sac à dos, tandis que d'autres sont assez petits pour tenir dans vos mains. Ce type de pulvérisateur ne convient généralement qu'à une utilisation avec des solutions à base d'eau. Idéal pour: Éliminer un grand nombre de moustiques volants de votre jardin ou de votre arrière-cour. Pratique Facile à utiliser Une méthode efficace pour tuer un grand nombre de moustiques Peut être utilisé pour traiter les -secteurs de portée Les pulvérisateurs utilisent des insecticides, qui peuvent présenter des risques pour la santé des humains et de l'environnement Systèmes de brumisation des moustiques Des systèmes de brumisation peuvent être installés dans votre jardin pour tuer les moustiques vivant dans les arbustes et les parterres de fleurs autour de votre propriété. Ces appareils émettent une fine brume d'insecticide qui tue efficacement les insectes volants. De nombreux systèmes de brumisation sont automatisés et peuvent être programmés pour se déclencher à des moments précis. D'autres peuvent être allumés et éteints manuellement.Ces appareils sont très efficaces s'ils sont programmés pour s'allumer lorsque les moustiques sont les plus actifs, par ex. autour du coucher du soleil. Si vous obtenez un modèle qui peut être réglé à l'aide d'une minuterie, cela peut être le moyen le plus pratique et le plus simple de lutter contre les moustiques dans votre jardin! Comme avec tout appareil qui utilise des pesticides, il existe un risque environnemental associé à l'utilisation d'un système de brumisation des moustiques. Selon le type d'insecticide que vous utilisez, il peut également y avoir des risques pour les personnes et les animaux de votre propriété. Si vous décidez d'installer un système de brumisation, réfléchissez soigneusement au type de produit chimique à utiliser pour minimiser tout risque pour vous-même ou pour les autres.Mieux pour: Contrôler les moustiques pendant leurs heures d'activité.ProsEffectivement tue les moustiques volantsTrès facile à utiliserTrès pratique si programmableConsHealth / Les risques environnementaux associés à l'utilisation de pesticides peuvent être coûteux à installer, surtout si vous avez un grand jardin et devez acheter plusieurs unités. Pièges à moustiques Les pièges à moustiques sont encore relativement nouveaux sur le marché mais jouissent d'une réputation de méthode respectueuse de l'environnement et ingénieuse de lutte contre les moustiques. . Alors, comment fonctionnent-ils? La plupart des pièges à moustiques attirent les femelles à l'intérieur en émettant du dioxyde de carbone. Cela incite le moustique à penser qu'il y a un humain à proximité et ils s'aventurent à chercher un repas. Une fois à l'intérieur du piège, le moustique peut être tué de diverses manières, selon le piège individuel. Certains contiennent une surface collante qui piège physiquement le moustique. Certains utilisent un ventilateur pour aspirer le moustique dans une moustiquaire, tandis que d'autres contiennent un réseau électrique qui les zappe lorsqu'ils atterrissent.En plus de réduire le nombre de moustiques actifs dans votre maison, ces pièges peuvent être utilisés pour perturber le cycle de reproduction des moustiques. Seules les moustiques femelles adultes piquent, car elles ont besoin de sang pour produire des œufs. Par conséquent, ce sont les femelles qui sont attirées par les pièges, plutôt que les mâles, car elles suivent le panache de dioxyde de carbone dans l'espoir de trouver un mammifère pour se nourrir. Une fois retirés de la population générale, ils ne peuvent pas produire d'œufs et la population locale de moustiques diminue en conséquence. Alors, ça marche? Bien que les pièges à CO2 puissent réduire considérablement le nombre de moustiques, leur efficacité dépend de nombreux facteurs différents. La recherche a révélé que l'espèce de moustique influence grandement le taux de capture, car certains moustiques sont plus attirés par le dioxyde de carbone que d'autres. Par exemple, une étude a révélé que, bien que le piège utilisé ait réussi à contrôler les populations de moustiques de la maison commune, le même piège était inefficace contre les moustiques tigres d'Asie. Le placement des pièges est également un facteur important. Les pièges à moustiques sont plus efficaces lorsqu'ils sont placés dans des zones où l'activité des moustiques est élevée (par exemple, autour des arbustes et des graminées). Ils sont moins efficaces lorsqu'ils sont placés en plein soleil.Cependant, malgré leurs résultats variables, les pièges à CO2 pourraient être le moyen idéal pour réduire le nombre de mozzies autour de votre maison. Cette méthode de contrôle naturelle et sans pesticides est facile à mettre en œuvre et écologique. Dans les bonnes conditions, il peut également être très efficace. Malheureusement, une utilisation réussie des pièges nécessite beaucoup plus de recherches que d'autres méthodes de lutte contre les moustiques. Vous devez déterminer les espèces de moustiques avec lesquelles vous avez affaire avant même d'envisager d'acheter un piège, car elles ne fonctionnent pas sur certaines espèces. Meilleur pour: Réduire le nombre de moustiques dans votre maison sans utiliser de produits chimiques. non toxique, sans insecticide, peut être un moyen efficace de réduire le nombre de moustiques et le taux de reproduction, aucun impact négatif sur l'environnement, succès dépend de nombreux facteurs différents, entretien élevé, les pièges doivent être vidés et nettoyés lorsqu'ils sont pleins et les leurres doivent être remplacés après un certain temps, non efficaces pour toutes les espèces de moustiques répulsifs contre les moustiques pour une protection personnelle Garder les moustiques sur votre peau lorsque vous êtes en déplacement est le meilleur moyen de prévenir les piqûres. Des vêtements longs et amples peuvent aider à éloigner les insectes, mais parfois ce n’est tout simplement pas suffisant! So, what are the most effective mosquito repellents for personal protection?Chemical repellentsChemical mosquito repellents are the most effective way to stop mosquitoes landing on you over several hours. Sprays and lotions containing DEET are widely considered to be the most effective and long-lasting of these. Repellents containing picaridin also have a fantastic success rate for keeping mosquitoes at bay, and permethrin products are great for treating camping equipment and clothes.DEET repellentsDEET (AKA N, N-diethyl-meta-toluamide) is one of the most effective and widely-used mosquito repellents on the market. This chemical is often incorporated in sprays, but it can also be found in lotion form.Once applied to the skin, DEET effectively repels mosquitoes for up to 8 hours, leaving you to enjoy your evening without fear of attack!Although DEET is generally considered safe to use, there are some concerns about its suitability for pregnant and lactating women. DEET is also highly irritating to the eyes and may cause skin irritation in some people. In terms of effectiveness, it’s unbeatable – though some people may prefer a gentler product.Repellent lotions and sprays will typically contain between 10 and 30% DEET. The period of mosquito-protection they provide depends on what concentration you opt for. Repellents with a lower concentration of DEET (sometimes less than 10%) will only repel the insects for a couple of hours. Products containing 23% DEET, however, can keep you free from bites for up to 6 hours. Products containing very high concentrations of DEET (30% or higher) are only necessary if you are venturing into a tropical region where mosquito-borne diseases are common, or planning a camping or hiking trip. What’s more, products containing more than 30% DEET are not considered safe for use on young children.Best for: Those looking for the most effective mosquito repellent. A must-have for travelers visiting tropical and subtropical regions where mosquito-borne diseases are common.ProsHighly effective mosquito repellentPrevent mosquito bitesLong-lasting – one application can last for up to 8 hoursCan be bought as either a lotion or sprayConsCan be irritating to the eyesCan be irritating on sensitive skinMay not be suitable for use by pregnant or lactating womenStrong chemical smellPicaridin repellentsIf you can’t deal with the smell of DEET, picaridin could be an effective alternative. This colorless, odorless chemical is just as effective as DEET when it comes to repelling mosquitoes, but with none of the stink! Picaridin products are usually sold as sprays that can be applied directly to the skin. A 20% solution can effectively repel mosquitoes (and all sorts of other biting insects) for up to 8 hours. Picaridin can also be purchased as a lotion, for even easier application.The only advantage of DEET over picaridin is that its effects are slightly longer-lasting. Nonetheless, picaridin is one of the best chemicals you can use for personal protection from mosquitoes, and the fact that it’s odorless makes it even better.Best for: Evening use and use on children whose skin may be sensitive to products containing DEET.ProsColorless and odorless – more pleasant to use than some other productsHighly effective for repelling mosquitoesPrevents mosquito bitesConsSlightly less effective than DEET (wears off more quickly)Permethrin repellents for clothingPermethrin is a product that can be applied to fabrics, such as clothing, hammocks, mosquito nets and tents. For lovers of the great outdoors, it’s the perfect product for keeping mosquitoes away when hiking or camping.Permethrin strongly repels mosquitoes for long periods of time. When applied to clothing and camping gear, it can create a mosquito-free zone around you, effectively preventing bites. One of the best things about this insecticide is that it only needs to be applied once – permethrin binds tightly to fibers, staying in place even with washing. Once sprayed, it will provide protection from mosquitoes for up to 6 weeks. If you’re planning a hiking or camping trip this summer, a permethrin spray is a must-buy!Though permethrin generally has very low toxicity in humans, direct contact with the skin when wet can cause irritation. Permethrin products should also be kept well away from cats, as it is highly toxic to felines when wet.Best for: Keeping mosquitoes off you and your gear during camping and hiking expeditions.ProsOnly needs to be applied onceVery long-lastingEffectively repels mosquitoesPrevents bitesOdorless when dryConsCannot be applied to skinHighly toxic to cats when wetNatural repellentsChemical mosquito repellents aren’t for everyone, and you may prefer to use something natural to keep the bloodsuckers at bay. Essential oils such a lemon eucalyptus, citronella and thyme have been found to have potent mosquito repelling properties and can be an attractive alternative to those wishing to avoid chemicals and insecticides.Lemon eucalyptus oil repellentsLemon eucalyptus oil is one of the most effective plant-based mosquito repellents you can use. It strongly repels mosquitoes and other biting insects for several hours, keeping you bite-free throughout your evening.The main advantage of lemon eucalyptus oil over other plant-based mosquito repellents is that it’s long-lasting. The active ingredient of most plant extracts is very volatile and evaporates quickly, leaving you unprotected after around an hour. The active ingredient in lemon eucalyptus oil, however, sticks around for much longer, keeping mosquitoes off your skin for several hours.Not only is it effective, but lemon eucalyptus oil also has a fresh scent that’s way more appealing than the chemical stench of DEET. It’s also completely safe to use on the skin and has no negative environmental impact, for a 100% natural way to repel mosquitoes.Best for: People looking for a natural alternative to DEET and for use on children.Pros100% natural and chemical-freePleasant scentEffectively repels mosquitoes for up to several hoursConsNot as potent as DEET-based repellentsOther natural oil repellentsThere are dozens of plant extracts and oils that are reported to repel mosquitoes, but (aside from lemon eucalyptus oil) which of them actually work?ThymeThyme oil is a potent mosquito repellent and can keep those biting insects at bay even when used in low concentrations. Scientific studies have tried and tested thyme as a mosquito repellent and gotten excellent results. Look for a thyme-based natural repellent or make one yourself by combining a few drops of the pure essential oil with a teaspoon of olive oil.CitronellaCitronella oil is one of the most commonly used natural mosquito repellents. This essential oil, made from a variety of plant extracts, has been used to ward off mosquitoes as far back as the beginning of the 20th century. Today, you’ll find dozens of sprays and other products listing citronella as their key ingredient. As you’d expect from this level of popularity, citronella is a potent repellent against mosquitoes and other biting insects. In fact, studies have found the extract to be as effective as DEET – though the volatile nature of plant oils means the effects wear off much faster.LavenderLavender is another essential oil reported to repel mosquitoes. The fragrance of this particular plant is one of the reasons mosquitoes can’t stand the stuff but makes it a pleasant option compared to chemical repellents. Lavender oil can be applied directly from the plant – simply crush a few of the flowers and rub the oil on areas that are sensitive to bites. Studies on lavender oil have found the plant to have repellent activity against mosquitoes; however, it is not as potent as citronella or lemon eucalyptus.DIY repellentsMaking your own DIY mosquito repellent from natural oils is both easy and inexpensive. Simply pick up a bottle of the pure essential oil of your choice and mix a few drops with a base oil, such as olive oil or jojoba. Add 3 drops of essential oil for every teaspoon of your base oil, then apply the resultant mixture to your skin.Although natural repellents can provide protection from mosquitos, they are rarely as effective as products containing DEET or picaridin. If you are planning to travel to an area where mosquito-borne diseases like Chikungunya, Dengue or malaria are common, it is advisable to use a chemical repellent, so you don’t pick up anything nasty.How to get rid of mosquitoes in the houseYour house should provide some respite from evening mosquitoes, but if the insects find their way indoors, you may find it tough to escape them. Keeping mosquitoes out of your house requires a combination of primary control methods (such as installing mosquito screens) and the use of sprays and traps to take down flying insects.Primary indoor mosquito control stepsSeveral mosquito species (such as Southern and Common House mosquitoes) are most active around and after sunset, and many will come indoors in their quest for blood. If you want to be able to safely retreat from mozzies in the evening, keeping them out of your house is a must! Of course, the best way to make sure mosquitoes stay outside is to stop them from entering in the first place.The first step is to identify the entry points around your house. The most common way mosquitoes get in is – surprise, surprise – through open doors and windows. However, this doesn’t mean you have to permanently seal your home. Knowing what type of mosquito you are dealing with can help you to pinpoint their active time, so you can act accordingly. Many mosquito species feed in the two hours around sunset, so tightly shutting your doors and windows around this time of day can be a big help.Unfortunately, if you have gaps around your windows and doors, simply closing them may not be enough. Mosquitoes can sneak in through tiny holes, so it may be a good idea to have mesh screens installed to make sure they can’t get in. Alternatively, an air curtain or ‘fly fan’ can be installed to create a high-velocity airstream over doorways that stops the insects in their tracks.Eliminating water sources and hiding places around your property can also keep mosquitoes out in the summertime. Trim or remove any grasses and shrubs immediately outside your house and dump out any standing water to eliminate breeding grounds. Carefully inspect drains for blockages, especially those near doorways or windows, as these can also harbor mozzies.Best indoor mosquito protectionPhysically keeping mosquitoes off your skin is, of course, the best way to prevent bites. If your house is regularly invaded by the insects, however, avoiding them can be tricky. Equipment such as bed nets, mesh screens, and air curtains can all be used to keep mosquitoes outdoors, and to create a barrier between yourself and the bloodsuckers at night.Bed netsNighttime is when you are most likely to be attacked by mosquitoes. Not only are many species of these insects most active after dark, but your sleeping form also presents an easy target. Even if you apply mosquito repellent before sleeping, the effects of this can wear off over the course of the night, leaving you to wake up covered in itchy bumps.A mosquito net around your bed is, therefore, a must-have during the summer months. This is the no.1 most effective way of keeping the insects off you as you sleep, as it creates a physical barrier around your body that they cannot get past.Bed nets can be suspended over your bed and tucked in around the corners of the mattress to create an impenetrable barrier around you. These nets are made of a very fine mesh, with holes big enough to allow air to pass through but small enough to stop mosquitoes in their tracks. As many species of these bloodsuckers are most active at night, a bed net is a valuable item for anyone living or traveling in tropical climates.Easy to buy, simple to set up and highly effective – bed nets are the best way to keep mosquitoes at bay while you sleep! Just make sure you close the mosquito net properly once you’re inside, leaving no gaps for them to sneak in through.Best for: Preventing mosquito bites while you sleep.ProsEasy to useA highly effective way to keep mosquitoes off your bodyInexpensiveA long-term solution to night-bites100% safe and non-toxic control methodConsMust be positioned correctly – even a tiny gap can render a bed net ineffectiveDoor and window screensMosquitoes can enter homes through tiny gaps, including those around doors and windows. Several mosquito species will enter homes after sunset in search of a meal, so keeping your house properly sealed is the best way to stop them biting you indoors.Make sure that all windows and doors in your home are fitted with mesh screens. This is a simple and effective way to stop bloodsuckers from getting into your house in the evening. Screens should be fitted properly and securely, leaving no gaps for the insects to sneak in through. If you already have screens on your windows and doors, inspect them carefully for holes. Damaged screens should be repaired or replaced immediately to ensure their effectiveness.Best for: Keeping mosquitoes out of your home on a long-term basis.ProsEffectively keeps mosquitoes out of your home in the eveningLong-term solutionEasy to implement100% natural method of keeping mosquitoes out of the homeConsScreens can be costly to install if you have lots of windows and doors that need coveringScreens must be well-maintained to ensure their continued effectivenessAir curtain on doorsAir curtains (AKA ‘fly fans’) are units that can be mounted above doorways, where they produce a powerful, invisible airstream. The airstream is narrow (usually 5 – 12 cm wide) but with a high-velocity force that insects can’t fly through. Not only does this keep mosquitoes out of your house, but also keeps other flying insects (like flies or moths) from getting in as well.An air curtain creates a physical barrier to your home that mosquitoes can’t pass. If you live in an area where night-biting mosquitoes are common, it’s a must-have, as many species will try to enter homes after sunset in search of blood.Air-curtains are an effective, long-term solution. Once fitted, they can be used indefinitely, and require less maintenance than flimsy screens. However, they can be costly to install if you need to use a lot of them.Best for: Preventing mosquitoes from entering your house via open doors.ProsEffectively keeps mosquitoes out of your home100% natural, non-toxic way of keeping mosquitoes outEasy to use and maintainCan also prevent other flying insects from coming indoorsConsBest indoor mosquito killersSometimes the best way to avoid mosquitoes is to retreat indoors until their activity levels subside and they disappear for another day. If they find their way into your house, however, there’s no escape! So, what can you do when your nets and screens fail to keep your home a mosquito-free zone?Indoor insect killer aerosolsIf you have lots of mosquitoes flying around your house, shooting them down with an aerosol spray is a great way to reduce their numbers. Sprays that are formulated specifically for indoor use can be used to safely clear large numbers of insects with ease. These kill-on-contact sprays are a fast way to kill a wide range of flying insects and are particularly useful during the evening when many mosquito species are most active.Many insect killer aerosols contain insecticides as their active ingredient. However, it is possible to find organic formulations if you’d rather use a natural product in your home. Whichever you choose, simply spray them in rooms that have a lot of flying mosquitoes to kill the insects before they can bite.Although mosquito sprays are a quick way to clear a room of mozzies, they will only kill the insects you can actually see. While this will give you temporary protection from the insects, it will do nothing to stop them from coming back the next evening. If you have a regular problem with mosquitoes in your house, you will need to use sprays in combination with primary control measures (i.e. sealing the cracks around windows and doors) or products.Best for: Killing large numbers of flying mosquitoes in your house.ProsA fast and effective way to kill mosquitoes indoorsCan be used to clear large numbers of flying insects from houseSafe to use indoorsConsDoes nothing to protect you from future mosquito invasionsProducts containing insecticides may cause eye irritation, or respiratory irritation if inhaled.Indoor mosquito trapsIndoor mosquito traps work by attracting and killing mosquitoes in a variety of ways. Some have a sticky paper that the insects get stuck to, others have fans that trap the insects, and some contain electrified meshes to zap them dead. The benefit of using a mosquito trap like this is that it uses no harmful chemicals whatsoever, efficiently killing the insects and bugs with no need for insecticides.Indoor mosquito traps are also a great, low-maintenance way of killing mosquitoes in your house; simply switch them on and wait for them to work. As with zapper rackets and aerosols, however, mosquito traps will only kill the insects already in your house and won’t prevent more from invading. If you think leaving one outside will help, think again; the UV lights and carbon dioxide emissions of these traps can attract more mosquitoes than they could kill when used outdoors.Best for: Reducing the number of mosquitoes in your house without the use of chemicals or sprays.ProsEffectively trap and kill mosquitoes already in the homeNon-toxic method of mosquito removalLow maintenanceEasy to useConsNot suitable for outdoor useBug zapper racketsBug zapper rackets may be the most satisfying way to kill mosquitoes indoors. One swing and a zap is all it takes to instantly kill an insect or bug, without unleashing chemicals in your house. Zapper rackets are easy to find and even easier to use, allowing you to swipe away incoming mosquitoes as you relax at home. This is a very effective way to take down the odd evening mosquito; however, it’s not going to be of much help if you are battling a large infestation of the insects. A zapper only lets you target the insects you can see, so if there are large numbers of them hiding out in your home, most will escape.Best for: Killing the occasional mosquito.ProsNon-toxic, non-chemicalEasy to useEffectively kills flying mosquitoesConsNot suitable for tackling large numbers of mosquitoesShort-term solutionInsecticide solutions for indoorsIf your indoor mosquitoes are getting out of hand, it may be time to take more serious measures. Indoor insecticide formulations for mosquitoes are usually distributed using a hand-pump spray, or with a ULV fogger. Both can create a thick mist of mosquito-killing vapor that will disperse throughout your house, killing all insects within. Once dispersed, the insecticides will settle over exposed surfaces, effectively treating areas where mosquitoes rest and killing them on contact when they land.For people with large or recurrent mosquito infestations, this is a better option than aerosol sprays, as they can help to prevent the insects from returning.Insecticide foggers are a very effective way to eliminate mosquitoes; however, this is an extreme solution that should only be used as a last resort. Call in a professional to handle the operation and follow safety directions with care. This often means leaving your house for a period of time during and after treatment.Best for: Dealing with a large, indoor infestation of mosquitoes.ProsAn effective way to kill large numbers of mosquitoes in your homeResidual effects can help to prevent mosquitoes from returningConsMust be handled by professionalsOften involves lots of preparationOften involves leaving the home for several hoursProducts that kind of workNot all anti-mosquito products are born equal. While some methods of repelling or eliminating mosquitoes from your home can be highly effective, others only have partial results. Products such as repellent candles, bands and bug zappers can all be used to reduce mosquito numbers and bites, but how well do they actually work?Mosquito zappersMosquito zappers are electronic devices that work by attracting mosquitoes using ULV light and electrocuting them when they land. These can be installed in your house or yard to clear away some of the insects and bugs but won’t have a significant impact on reducing the number of mosquitoes flying around outdoors.Although this can help to lower mosquito numbers, it won’t completely eliminate them, nor will it prevent more from arriving. Therefore, zappers are best used alongside primary control measures, as well as another method of killing mosquitoes both indoors and outdoors.For better results: Use an aerosol spray (indoors) or a mosquito fogger (outdoors) to kill more mosquitoes at once.ProsA low-maintenance way of killing some mosquitoesWill work better for other insects and bugsConsWon’t have a significant impact on mosquito population outdoorsMosquito candlesMosquito candles often contain plant essential oils known to repel mosquitoes, such as citronella. When lit, the oils evaporate into the air and should help to keep mosquitoes out of your immediate vicinity, protecting you from bites.From the plus side, Citronella candles are 100% natural, cheap to purchase and convenient to use, making them a popular option for repelling mosquitoes.Unfortunately, although somewhat effective, they can’t give you as much protection as a spray applied directly to the skin. They are, therefore, best used in combination with other protective measures, such as a DEET or picaridin-based spray.For better results: Use DEET, picaridin or natural oil based repellent sprays that need to be applied directly to the skin.ProsCheap and convenient to useChemical-freeConsVery limited effectiveness as compared to other repellent products, such as sprays applied to the skinShouldn’t be chosen as primary mosquito repelling option, especially in areas with high risk of mosquito-borne diseasesMosquito bandsMosquito bands are great in theory; a wearable device that you can place on your wrist to keep insects well away from you, without any need for sprays. But do they work in practice?Kind of. Some bands contain metofluthrin, a pyrethroid insecticide that is released from the band as a vapor. This invisible mist can give the wearer some protection from mosquitoes but is very unlikely to repel 100% of the insects. However, many wearable devices don’t contain metofluthrin and have little to no repellent effects.If you are considering purchasing a mosquito band it is, therefore, important to do your research and find one that works. Even so, they should be used alongside a repellent spray to be fully effective.For better results: Use a mosquito repellent spray to protect your skin from bites.ProsEasy to useSome bands can repel mosquitoesConsMost bands have no repellent effectsMust be used in combination with a repellent sprayMosquito CoilsMosquito coils are a widely used and highly effective method of repelling mosquitoes. These combustible coils can burn for up to 12 hours once lit, releasing a vapor that clears all mosquitoes out of the surrounding area. Mosquito coils may contain insecticides (like picaridin) or plant extracts (such as citronella) but were traditionally made from pyrethrum. This mosquito-killing extract of the Chrysanthemum has insecticidal properties, so lighting a coil in the evening can work wonders for preventing bites.Unfortunately, the smoke released by mosquito coils is extremely harmful to human health – even if you opt for the traditional, plant-extract containing ones. Each coil emits large amounts of toxic chemicals (such as formaldehyde) and lung-destroying fine particles. In fact, burning just one coil can release as many pollutants into your surroundings as over 100 cigarettes, many of which are known carcinogens.They may be effective repellents but, in terms of human toxicity, are one of the worst options for mosquito control.For better results: Choose a non-toxic alternative for evening mosquito control such as spray repellents.ProsA highly effective method of repelling mosquitoesEasy to useBurn for a long time (cost effective)ConsHighly toxic to human healthTherma-cell devicesTherma-cell devices are portable machines that can be set up in your yard to repel mosquitoes throughout the evening. Often powered by fuel rather than electricity, these contraptions emit active ingredients with repellent properties to create a mosquito-free zone outdoors. This is very useful for people hoping to enjoy a camping trip or an evening barbecue undisturbed by mosquitoes. It can also save you the effort of applying and reapplying repellent sprays; simply switch on the device and leave it to do its work.Although these devices are reported to work well in terms of their repellent effects, they may not be suitable for everyday use. This is down to the amount of fuel they consume. One canister can be burned up in as little as 12 hours so, if you’re looking for a way to keep mosquitoes away night after night, this is not a cost-effective option.For better results: For shorter periods, repellent sprays will provide cheaper and better protection, and for long-term mosquito control, stick to the primary control methods together with larvicides, foggers or traps.ProsEffectively repel mosquitoes over a wide radiusConsUses a lot of fuel and can be expensive to use regularlyMosquito repelling plantsThere are numerous species of plants that are reported to repel mosquitoes. Extracts from many of these plants (like lavender, lemon eucalyptus, basil, thyme, and geraniol) have been found to be effective, so planting some of them around your home could help to keep mosquitoes away.Unfortunately, if you already have a mosquito problem, this is unlikely to make much difference. Although the scent of many plant species can have deterrent effects on the insects, this effect is not strong enough to repel large numbers of mosquitoes. What’s more, planting lots of flowers and shrubs near your house will create more shady areas for mosquitoes to hide in and may even encourage more of the insects onto your property.For better results: Start with primary control methods and combine them with larvicides, foggers, traps and other long-term mosquito control methods.ProsMay help to deter future infestationsConsUnlikely to make a noticeable difference to mosquitoes already living on your propertyNatural mosquito predatorsThe mosquito has several natural enemies that can be utilized to help control an infestation. Many of these (for example fish, dragonfly nymphs and diving beetles) hang out in aquatic habitats and will feed on mosquito eggs and larvae. If you have a pond or water feature on your property that you know to be a mosquito breeding ground, releasing a large number of these critters into the water can be an effective biological control method. By making sure your mosquitoes never reach adulthood, you can interrupt their breeding cycle and reduce the number of flying mosquitoes around your property.Some species of mosquito predators, such as Gambusia affinis (the mosquito fish) are also resistant to larvicides. This means you can use them alongside chemical control methods, so you can wipe out even more mosquitoes around your home.Other species, such as dragonflies, bats and some bird species (like purple martins and swallows) eat adult mosquitoes. Encouraging the presence of these can help to reduce the number of flying mosquitoes in your yard.For better results: use in combination with other control methods, such as larvicides.ProsA natural method of mosquito controlConsMust be used alongside other control methods for any noticeable resultsProducts that don’t work – Ultrasonic DevicesUltrasonic, or ultrasound, devices may seem like a perfect solution to your mosquito woes. According to the advertising, these devices emit a high-frequency tone that mosquitoes can’t stand. Anywhere that has an ultrasonic device plugged in and running will, therefore, be given a wide berth by the insects and bugs. This could eliminate all need for sprays, chemicals, foggers, nets, and traps – if only they worked!According to scientists, these ultrasonic emissions have no repellent effect on mosquitoes whatsoever. Therefore, they cannot be recommended as a mosquito control method, save your money and stick to primary control methods alongside mosquito killing products and repellent sprays.Hiring a professional mosquito control companyMosquitoes can be a nightmare to get rid of, especially as doing so effectively requires effort not only from you but also from your neighbors. Unless primary control measures (especially dumping out standing water) are rigorously enforced up and down your street, mosquitoes will often persist throughout the summer. In most cases, this can be managed with the use of repellent sprays and insect killing products such as larvicides and insecticides. If you have a large and persistent infestation of mosquitoes, however, you may find you are getting bitten day after day, whatever you try.This can be a significant health risk, as the more you are bitten, the greater your chances of contracting a mosquito-borne disease. Even if you don’t, constantly battling these bloodsuckers can seriously take the shine off your summer!If your best efforts aren’t working and your yard and house are overrun by mosquitoes, it may be time to call in professional help. A pest control expert will be able to quickly and accurately assess your situation and will be able to implement the most effective treatment for your needs. Usually, they will create an integrated pest management action plan that may include getting rid of all mosquito breeding areas and the use of ULV foggers or another device for spraying large quantities of insecticide through your house and garden. These treatments are intensive and often highly effective but should only be performed by a professional!ConclusionMosquitoes are one of the world’s least favorite pests. Not only are these bloodsuckers irritating, but they can also transmit nasty diseases to those they feed on.Fighting mosquitoes can be a summer-long task, as these biting insects are notoriously difficult to control. Unless your whole neighborhood engages in primary control measures, such as dumping out stagnant water and treating ponds and pools with larvicides and/or other chemicals, you’re unlikely to be free of the insects until winter rolls around again.However, there are steps you can take to keep mosquito numbers in your yard and home to a minimum.Repellent sprays containing DEET or picaridin are highly effective for keeping mosquitoes off your skin. When camping, a permethrin spray can be the most effective way to create a mosquito-free zone around your campsite.Insecticide treatment with mosquito foggers, hand pumps, and misting systems will kill most adult mosquitoes while larvicides will get rid of mosquito larvae. Mosquito traps can also help in reducing mosquito numbers in your backyard.Clearing clutter from your yard and sealing gaps around windows and doors can help to keep the insects out of your home. Aerosol sprays and indoor traps can also be used to reduce the number of flying mosquitoes in your house.If all else fails, call in pest control company to deal with the problem for you. Professionally made integrated pest management plan together with intensive insecticide treatments can provide lasting protection from mosquitoes both outdoors and indoors, so you can get through the summer with as few bites as possible.

Laisser un commentaire