Valneva relève les prévisions de vente de produits après ses solides résultats de neuf mois et son exécution en recherche et développement

Valneva relève les prévisions de vente de produits après ses solides résultats de neuf mois et son exécution en recherche et développement

L’EBITDA a été confirmé par les prévisions de vente des produits de la société pour l’exercice 2019, et prévoit désormais un chiffre d’affaires de 125 millions à 130 millions d’euros, soit une croissance supérieure à 20% par rapport à l'année précédente. Auparavant, Valneva tablait sur un chiffre d’affaires compris entre 115 et 125 millions d’euros. Le chiffre d’affaires total prévu pour 2019 (ventes de produits et de collaboration, de licences et de services) a confirmé entre 125 et 130 millions d’euros, compte tenu de l’impact négatif sur les revenus de la résiliation de l’Alliance stratégique (SAA) de GlaxoSmithKline (GSK) 1. En excluant cet effet de résiliation de GSK SAA, le chiffre d’affaires global attendu se situerait entre 135 et 140 millions d’euros. La société confirme également l’EBITDA attendu, conforme à ses prévisions précédentes, de 5 à 10 millions d’euros en 2019. À l’exclusion de la résiliation de GSK SAA L’EBITDA s’élèverait entre 15 et 20 millions d’euros. Deux jalons importants en matière de R & D ont été signalés au troisième trimestre. L’achèvement du recrutement des patients de la phase 2 au cours des deux études de phase 2 du vaccin candidat contre la maladie de Lyme VLA15. CEPI) pour le développement tardif du candidat-vaccin contre le chikungunya VLA1553.2Forts résultats financiers des neuf premiers mois de 2019 Un chiffre d'affaires de 86,4 millions € au cours des neuf premiers mois de 2019, soit une croissance de 22% par rapport à l'année précédente (18%). au CER3) Croissance significative de 28% (24% au CER) du chiffre d'affaires d'IXIARO® à 64,2 millions d'euros au cours des neuf premiers mois de 2019, tirée en grande partie par la croissance du UKORAL® a réalisé un chiffre d'affaires de 6,8% (5% en CER) à 19,8 millions d'euros pour les neuf premiers mois de 2019 Un chiffre d'affaires total de 81,4 millions d'euros pour les neuf premiers mois de 2019 92,1 millions d'euros, compte non tenu de l'impact négatif du chiffre d'affaires résultant de la fermeture du GSK SAA Marge brute sur les ventes de produits de 65,2% pour les neuf premiers mois de 2019 (contre 59,7% pour les neuf premiers mois de 2018) – croissance tirée en grande partie par la composition des ventes et l'amélioration des performances de fabrication Un EBITDA positif de 3,0 millions € au premier trimestre EBITDA de 13,7 millions d'euros pour les neuf premiers mois de 2019, compte non tenu de l'impact négatif de la résiliation de GSK SAA Perte nette de 2,4 millions d'euros pour les neuf premiers mois de 2019 Résultat net de 8,3 millions d'euros, compte non tenu de l'impact négatif de la résiliation de GSK SAA 67,4 millions d'euros à fin septembre 2019 Dont 9 millions d'euros de règlement à la clôture du contrat de résiliation GSA SAA et emprunts supplémentaires de 10 millions d'euros au troisième trimestre auprès de la Banque européenne d'investissement (BEI) David Lawrence, directeur financier de Valneva, a déclaré: «La croissance continue des ventes d’IXIARO® et de DUKORAL®, associée à une gestion rigoureuse des coûts, nous a permis d’enregistrer de solides résultats au cours des neuf premiers mois de l’année. En conséquence, nous sommes confiants quant à nos perspectives pour l’année et à l’augmentation de nos prévisions de vente de produits. Le récent achèvement du recrutement des patients pour nos études de phase 2 sur la maladie de Lyme souligne la poursuite de l'exécution de nos principaux inducteurs de valeur de la R & D. »Informations financières (Résultats non audités pour 2019, consolidés en normes IFRS) € en millions de dollars 9 mois clos le 30 septembre 2019 2018 Ventes de produits 86,4 71,1 Total des revenus 81,4 78,3 Résultat net (2,4) (3,3) EBITDA4 3,0 6,1 Trésorerie 67,4 33,0 Saint-Herblain (France), le 31 octobre 2019 – Valneva SE («Valneva» ou «la Société»), un société de biotechnologie développant et commercialisant des vaccins pour les maladies infectieuses présentant des besoins importants non satisfaits, a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers sur neuf mois se terminant le 30 septembre 2019. Les résultats financiers intermédiaires résumés et consolidés sont disponibles sur le site Internet de la Société, www.valneva.com.Valneva fournira une retransmission en direct de sa téléconférence sur les résultats financiers pour 2019, qui durera neuf mois, à partir de 14 h CET aujourd'hui. Cette diffusion Web sera également disponible sur le site Web de la société. Veuillez vous référer à ce lien: https://edge.media-server.com/mmc/p/tn3y9fnf Vaccins du commerceVACCIN ENCEPHALITE RAPIDE (IXIARO® / JESPECT®) Au cours des neuf premiers mois de 2019, chiffre d'affaires du produit IXIARO® / JESPECT® le chiffre d'affaires a atteint 64,2 millions d'euros, contre 50,0 millions d'euros pour les neuf premiers mois de 2018. La hausse de 28% (24% en CER) a été largement tirée par la demande en Amérique du Nord, tant sur les marchés publics que privés. Le segment (à l’exclusion de l’armée américaine) est constitué de sociétés privées américaines, avec une croissance de 25% (18% en CER) au cours des neuf premiers mois, confirmant ainsi notre décision d’investir dans notre propre infrastructure commerciale dédiée. Dans le cadre du contrat d'approvisionnement militaire actuel, le département américain de la Défense a commandé 375 000 doses pour 2019, dont 250 000 ont été fournies au cours des neuf premiers mois, ce qui représente une croissance en volume de 48% par rapport à la même période de l'année précédente. , Valneva augmente ses prévisions de ventes pour IXIARO® / JESPECT® pour l'ensemble de son année et s'attend maintenant à ce que les ventes d'IXIARO® / JESPECT® enregistrent une croissance d'au moins 20% (au CER) en 2019.CHOLERA / ETEC5-DIARRHEA VACCINE (DUKORAL®) Sur les neuf premiers mois de 2019, le chiffre d’affaires de DUKORAL® a augmenté pour atteindre 19,8 millions d’euros, contre 18,6 millions d’euros. L'augmentation de 6% (5% au TCC) par rapport à la même période de l'exercice précédent s'explique en grande partie par la solide performance commerciale et l'offre de produits des neuf premiers mois de 2019. Sur la base de son chiffre d'affaires de neuf mois, Valneva réaffirme qu'elle s'attend à ce que DUKORAL® réalise ses revenus Les ventes devraient croître jusqu'à 5% (au CER) en 2019, grâce à la pénétration continue du marché sur les marchés clés. Candidats candidats au stade cliniqueValneva a décidé de concentrer son attention et ses ressources sur ses deux programmes les plus avancés contre la maladie de Lyme et le chikungunya. La maladie de Lyme et le chikungunya représentent un besoin médical non satisfait pour lequel aucun vaccin n'est disponible malgré leur émergence en tant que menace mondiale. CANDIDAT VACCIN CONTRE LA MALADIE DE LYSME: VLA15 recrutement de patients de phase 2 achevé – Nouvelle recherche de partenaires lancéeValneva a récemment annoncé la fin du recrutement de patients Études de phase 2 de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Un total de 819 sujets ont été recrutés pour le développement de phase 2 dans deux études en cours. Les résultats de ces études, comprenant des données d'immunogénicité et de sécurité, appuieront la posologie et le calendrier de vaccination à utiliser pour la phase 3.L'étude VLA15-201 comprend 573 sujets sur neuf sites en Europe et aux États-Unis, tandis que l'étude VLA15-202 comprend 246 sujets. Aux États-Unis, dans cinq sites différents, dans des doses de 135 mg et 180 mg de VLA15, sont administrés soit le jour 1, le mois 1 et le mois 2 (VLA15-201) ou les jours 1, 2 et 6 mois (VLA15-202). .La phase 2 devrait durer environ deux ans et les données initiales (critère principal) devraient être respectées à la mi-2020. Dans le cadre de la préparation des essais de phase 3, la Société a commencé à rechercher un partenaire de développement et de commercialisation approprié pour son vaccin contre la maladie de Lyme. vient de nommer un conseiller pour l’aider dans ce processus. L’histoire se poursuit La maladie de Lyme est la maladie à transmission vectorielle la plus répandue dans l’hémisphère Nord, pour laquelle aucun autre vaccin vaccinal clinique n’est en cours de développement dans le monde. Selon les centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), environ 300 000 Américains 4 sont infectés chaque année par la maladie de Lyme, avec au moins 200 000 cas supplémentaires en Europe6.VLA15 est un vaccin multivalent sous-unité protéique qui cible la protéine A de la surface externe ( OspA) de Borrelia et est destiné à protéger contre la majorité des espèces de Borrelia pathogènes pour l’homme. VLA15 est conçu pour conférer une protection en augmentant les anticorps qui empêchent Borrelia de migrer des tiques aux humains après une morsure.Le programme a été homologué Fast Track par la Food and Drug Administration (FDA) en juillet 20177. CANDIDATE DE VACCIN PAR CHIKUNGUNYA – VLA1553 Jusqu'à 23,4 $ millions d'euros octroyés par le CEPI En juillet 2019, le CEPI a accordé à Valneva une aide financière non dilutive allant jusqu'à 23,4 millions de dollars pour la fabrication et le développement clinique tardif de son vaccin à dose unique atténué contre le chikungunya8. Le financement soutient un effort de partenariat visant à accélérer l’approbation réglementaire de VLA1553 pour une utilisation dans les régions touchées par des épidémies et à soutenir la préqualification par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) afin de faciliter un accès élargi aux pays à revenu faible et intermédiaire.Valneva avait déjà annoncé des résultats positifs Le vaccin candidat9.VLA1553 contre le chikungunya était généralement sans danger dans tous les groupes de dose. Les groupes recevant les doses faible et moyenne ont été bien tolérés et ont présenté un profil de sécurité supérieur, y compris une virémie, par rapport à la dose élevée. Aucun événement indésirable présentant un intérêt particulier (par exemple, une infection par le chikungunya) n’a été signalé jusqu’au mois 7 et le profil de tolérance local du produit candidat était excellent. Les résultats ont montré un excellent profil d’immunogénicité dans tous les groupes de doses vaccinées après une seule vaccination, avec une séroconversion de 100%. atteint au jour 14 après une seule vaccination dans tous les groupes de traitement, qui était complètement maintenu à 100% au mois 6. Un sous-ensemble de sujets à l’étude a été re-vacciné après six mois. Pour ces sujets, aucune réponse anamnestique10 n'a été observée, ce qui démontre qu'une seule vaccination de VLA1553 est suffisante pour induire des anticorps neutralisants de maintien, à titre élevé. Les vaccins ont été protégés contre la virémie induite par le vaccin et constituent «un défi viral humain intrinsèque». Valneva s'est engagée à faire avancer son vaccin candidat contre le chikungunya le plus rapidement possible et souhaite suivre une voie d'approbation accélérée vers la phase 3 aux États-Unis, sous réserve de l'approbation de la FDA. Afin de soutenir cette approche accélérée, la société génère actuellement des données non cliniques supplémentaires. Toutes les expériences requises sont sur le point d'être terminées en 2019 et de soutenir une réunion de fin de phase 2 (EOP2) avec la FDA au début de 2020.Chikungunya est une maladie virale transmise par un moustique causée par le virus du chikungunya (CHIKV), un virus Togaviridae, transmis par les moustiques Aedes. En 2017, plus d'un million de cas avaient été signalés dans les Amériques11 et l'impact économique était considéré comme important (p. Ex. Éclosion en Colombie en 2014: 73,6 millions de dollars) 12. Le fardeau médical devrait augmenter à mesure que la distribution des principaux vecteurs de moustiques du CHIKV continue de se propager davantage géographiquement. Le chikungunya est considéré comme une menace majeure pour la santé publique, sans vaccins préventifs ni traitements efficaces disponibles. Parmi les trois candidats-vaccins au chikungunya en cours de développement clinique, le sponsor du premier vaccin approuvé contre le chikungunya aux États-Unis sera éligible pour recevoir un voucher d'évaluation prioritaire. VLA1553 est un vaccin candidat monovalent atténué vivant atténué contre le chikungunya. La FDA l'a désignée Fast Track en décembre 201813.Valneva regagne tous les droits de son candidat au vaccin ZikaEn 2017, Valneva et Emergent Biosolutions ont signé un contrat de licence mondiale exclusive pour le développement du vaccin candidat VLA 160 de Valneva, VLA 1601. Valneva a désormais tout repris après la décision d'Emergent Biosolutions de concentrer ses ressources sur d'autres programmes après l'acquisition de PaxVax et de ne pas exercer son option de poursuivre le développement du produit après la phase 1. Valneva avait signalé des résultats finaux de phase 1 positifs pour son vaccin Zika en mai 2019. Le vaccin a atteint son critère d'évaluation principal. Il affichait un excellent profil d'innocuité pour toutes les doses et tous les calendriers testés pendant toute la durée de l'étude. Concurrence pour DUKORAL® attendue dans le courant de l'année 2020. La société s'attend à faire face à la concurrence pour DUKORAL® en Europe à partir du deuxième trimestre. 2020. Cependant, Valneva suppose que les implications globales sur les ventes de produits être limité, surtout que DUKORAL® est une marque établie avec beaucoup de succès et que ses indications sont plus larges au Canada, le marché le plus important pour ce produit.Emprunt supplémentaire de 10 millions € auprès de la Facilité de la Banque européenne d'investissement14 En juillet 2019, Valneva a emprunté 10 millions € supplémentaires. de la facilité restante de la Banque européenne d'investissement («BEI») octroyée à la Société en juillet 2016. Valneva a donc emprunté un total de 20 millions d'euros15 sur cette facilité de 25 millions d'euros. La société prévoit d’utiliser les fonds pour faire progresser ses programmes de recherche et développement, y compris son candidat pour la maladie de Lyme. Aux termes de l’accord signé avec la BEI, chaque tranche de crédit est remboursable au terme d’une période de cinq ans à compter de la date d’emprunt. La radiation de la VSE aura lieu le 20 décembre 2019.En septembre, Valneva a annoncé que la Bourse de Vienne («VSE») avait accepté la demande de radiation de Valneva et résolu de révoquer l'admission des actions de Valneva sur le marché officiel. Les actions ordinaires et privilégiées de Valneva ne seront plus négociées sur la VSE après le 20 décembre 2019. Elles resteront négociables sur Euronext Paris (compartiment B). Toutes les actions Valneva cotées sur le VSE seront automatiquement transférées gratuitement à Euronext Paris. Les frais de transfert seront à la charge de Valneva. La société a pris la décision de se retirer de la cote de la VSE afin de se concentrer sur les meilleurs marchés financiers pour les sociétés du secteur des sciences de la vie et d'accroître leurs liquidités en centralisant les transactions sur Euronext Paris. Revue financière du premier semestre 2019 (non audité, consolidé selon les IFRS) Le chiffre d’affaires pour les neuf premiers mois de 2019 s’élève à 81,4 millions d’euros (92,1 millions d’euros, hors effet de résiliation du contrat GSK SAA), contre 78,3 millions d’euros pour les neuf premiers mois de 2018. Un effet négatif net de 10,7 millions d’euros a été inclus dans la collaboration de Valneva. Les revenus de licences reflètent les obligations de paiement actuelles et futures liées à la résiliation du SAA. Le chiffre d'affaires des ventes de produits au cours des neuf premiers mois de 2019 a atteint 86,4 millions d'euros, contre 71,1 millions d'euros au cours des neuf premiers mois de 2018, soit une croissance de 22% par rapport à l'année précédente. Le chiffre d’affaires issu des collaborations et des licences s’établit à-5,0 millions d’euros (positif de 5,7 millions d’euros hors effet de résiliation du contrat GSA SAA) au cours des neuf premiers mois de 2019, contre 7,2 millions d’euros pour la même période de 2018. Résultat opérationnel et EBITDA Les services vendus (COGS) se sont élevés à 33,4 millions d'euros au cours des neuf premiers mois de 2019. La marge brute sur les ventes de produits s'est établie à 65,2%, contre 59,7% pour les neuf premiers mois de 2018. La marge bénéficiaire brute s'élevait à 19,2 millions d'euros liée à IXIARO® / JESPECT®. ventes, dégageant une marge brute de 70,0%. Un montant de 9,1 millions d’euros lié aux ventes de DUKORAL® a généré une marge brute de 53,9%. Sur le solde des coûts de production des neuf premiers mois de 2019, 1,8 million d'euros étaient liés aux activités de distribution de produits tiers et 3,3 millions d'euros, aux coûts des services. Au cours des neuf premiers mois de 2018, les COGS totaux s'élevaient à 32,3 millions d'euros, dont 28,7 millions d'euros au titre du coût des produits et 3,6 millions d'euros au coût des services. Les frais de recherche et développement au cours des neuf premiers mois de 2019 sont passés à 23,2 millions d'euros. de 18,2 millions d’euros sur la même période en 2018. Cette augmentation résulte principalement des investissements prévus dans les vaccins candidats au stade clinique de Valneva. Les frais de marketing et de distribution au cours des neuf premiers mois de 2019 se sont élevés à 17,1 millions d’euros, contre 15,0 millions d’euros au cours des neuf premiers mois de 2018, en raison de la poursuite des investissements dans les marchés clés de Valneva, les États-Unis et le Canada. Au cours des neuf premiers mois de 2019, les frais généraux et d’administration ont augmenté pour atteindre 13,0 millions d’euros, contre 12,6 millions d’euros pour la même période de 2018. Les charges d’amortissement et de dépréciation des immobilisations corporelles et des actifs incorporels se sont établies à 2,2 millions d’euros au cours des neuf premiers mois de 2019. Au cours des neuf premiers mois de 2018, Valneva a enregistré une perte d'exploitation de 3,2 millions € (un bénéfice d'exploitation de 7,5 millions €, compte non tenu de l'effet de résiliation du contrat GSK SAA), contre un résultat opérationnel de 0,9 En 2019, l’EBITDA s’élève à 3,0 millions d’euros (13,7 millions d’euros hors effet de résiliation du contrat GSK SAA), contre un EBITDA de 6,1 millions d’euros pour les neuf premiers mois de 2018. Résultat net Au cours des neuf premiers mois de 2019, Valneva a généré une perte nette de 2,4 millions d’euros (bénéfice net de 8,3 millions d’euros hors effet de résiliation du contrat GSK SAA), contre une perte nette de 3,3 millions d’euros au premier trimestre. neuf mois de 2018.Les coûts de financement et les effets de change des neuf premiers mois de 2019 se sont traduits par une charge financière nette de 0,4 million €, contre une charge financière nette de 3,1 millions € au cours des neuf premiers mois de 2018. L'amélioration de la Le résultat par rapport aux neuf premiers mois de l'exercice précédent résulte des gains de change réalisés au cours des neuf premiers mois de 2019, ainsi que de la baisse des charges d'intérêts suite au remboursement du prêt Biopharma (Pharmakon) début janvier 2019. Les résultats des sociétés associées comprennent un résultat de 1,7 million d'euros provenant de la participation de 48,9% de Valneva dans BliNK Biomedical SAS. Flux de trésorerie et liquidité La trésorerie nette générée par les activités opérationnelles pour les neuf premiers mois de 2019 s'est élevée à 5,0 millions d'euros, contre 11,7 millions d'euros pour la même période. neuf premiers mois de 2018. Les flux de trésorerie générés par les activités d’exploitation incluent un versement en espèces de 9,0 millions d’euros lié à la résiliation du SAA. Les sorties de trésorerie liées aux activités d’investissement du premier neuf mois de 2019 s’élèvent à 8,0 millions d’euros, contre 1,5 million d’euros pour les neuf premiers mois de 2018, et résultent principalement de l’achat d’équipements. Les sorties de trésorerie liées aux activités de financement se sont élevées à 6,8 millions d’euros pour les neuf premiers mois de 2019. composé de 9,7 millions € de remboursements du prêt Biopharma (Pharmakon), de 2,5 millions € de frais liés au placement privé de nouvelles actions en octobre 2018, de 2,8 millions € de paiements de dettes de location, de 1,3 millions € d’intérêts versés ainsi que du produit d’un décaissement sur la facilité de crédit de la BEI de 10,0 millions d’euros, ainsi que d’un prêt de BPI de 1,4 million d’euros lié au financement du crédit d’impôt à la R & D en France. Les sorties de trésorerie liées aux activités de financement se sont élevées à 12,8 millions € au cours des neuf premiers mois de 2018.Les fonds liquides au 30 septembre 2019 s'élevaient à 67,4 millions €, contre 81,7 millions € au 31 décembre 2018.À propos de Valneva SEValneva est une société de biotechnologie en développement commercialiser des vaccins contre les maladies infectieuses ayant d'importants besoins non satisfaits. Le portefeuille de Valneva comprend deux vaccins commerciaux destinés aux voyageurs: IXIARO® / JESPECT®, indiqué dans la prévention de l'encéphalite japonaise, et DUKORAL®, indiqué dans la prévention du choléra et, dans certains pays, dans la prévention de la diarrhée causée par ETEC. La société a mis au point différents vaccins, notamment un vaccin unique contre la maladie de Lyme. Valneva exerce ses activités en Autriche, en Suède, au Royaume-Uni, en France, au Canada et aux États-Unis et emploie environ 490 personnes. Plus d'informations sont disponibles sur www.valneva.com. Valneva Investisseurs et contacts avec les médiasLaetitia Bachelot-FontaineChef mondial des relations avec les investisseurs et de la communication d'entrepriseM +33 (0) 6 4516 7099investors@valneva.com Teresa Pinzolits Spécialiste en communication d'entreprise T +43 (0) 1 20620 1116communications@valneva.com Déclarations prospectivesCe communiqué de presse contient certaines déclarations prospectives relatives aux activités de Valneva, notamment en ce qui concerne les progrès, le calendrier et la réalisation des travaux de recherche, de développement et des essais cliniques pour les produits candidats, la capacité de fabrication, de commercialisation, de commercialisation et d’acceptation sur le marché des produits candidats, capacité à protéger la propriété intellectuelle et à exploiter l’entreprise sans porter atteinte aux droits de propriété intellectuelle d’autrui, à des estimations de résultats futurs et à des estimations concernant les pertes d’exploitation prévues, les produits futurs, les besoins en capitaux et les besoins en financement supplémentaire. De plus, même si les résultats réels ou le développement de Valneva sont conformes aux déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse, ces résultats ou développements de Valneva pourraient ne pas en être une indication pour l'avenir. Dans certains cas, vous pouvez identifier les déclarations prospectives avec des mots tels que "pourrait", "devrait", "peut", "s'attend à", "prévoit", "croit", "a l'intention de", "estime", "vise "" cibles "ou mots similaires. Ces déclarations prospectives reposent en grande partie sur les attentes actuelles de Valneva à la date du présent communiqué de presse et sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes connus et inconnus et à d’autres facteurs qui pourraient entraîner une matérialisation sensible des résultats, performances ou réalisations. différent des résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou implicites par ces déclarations prospectives. En particulier, les incertitudes liées au développement et à la fabrication des vaccins, les résultats inattendus d’essais cliniques, les mesures réglementaires ou les retards imprévus, la concurrence en général, les fluctuations monétaires, l’impact du marché mondial et des conséquences néfastes de Valneva pourraient être affectés. Crise du crédit européen et la capacité d'obtenir ou de conserver un brevet ou une autre protection de propriété intellectuelle. À la lumière de ces risques et incertitudes, rien ne garantit que les déclarations prospectives faites lors de cette présentation seront effectivement réalisées. Valneva fournit les informations contenues dans ces documents depuis le présent communiqué de presse et décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement ces énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou de toute autre manière.1 Communiqué de presse de Valneva: Valneva annonce un accord mutuel avec GSK pour mettre fin à un accord d'alliance stratégique; Communiqué de presse Valneva: le CEPI alloue jusqu'à 23,4 millions USD à Valneva pour le développement tardif d'un vaccin à base de chikungunya à dose unique3CER% représente une croissance à taux de change constants.4 L'EBITDA pour les neuf premiers mois de 2019 a été calculé en excluant 6,2 millions d'euros d'amortissements et de dépréciations de la perte d'exploitation de 3,2 millions d'euros telle que comptabilisée dans les états financiers consolidés conformément à IFRS5 Les indications diffèrent selon les pays – Veuillez vous reporter au Guide des informations produit / informations de prescription / Médication approuvé dans vos pays respectifs pour obtenir des informations complètes. informations, incl. posologie, innocuité et groupes d’âge dans lesquels ce vaccin est homologué, ETEC = bactérie Enteroxigenic Escherichia coli (E. Coli) 6. D'après les données nationales disponibles. Le signalement des cas est très incohérent en Europe et de nombreuses infections à LB ne sont toujours pas diagnostiquées.7 Communiqué de presse Valneva: Valneva reçoit la désignation accélérée de la FDA pour son candidat au vaccin contre la maladie de Lyme VLA158Valneva: communiqué de presse: le CEPI accorde jusqu'à 23,4 millions de dollars à Valneva pour le développement tardif de Un vaccin monodose contre le chikungunya9 Communiqué de presse Valneva: Valneva rapporte d'autres résultats positifs pour son candidat vaccin contre le chikungunya 10 Une réponse anamnestique est une nouvelle production d'un anticorps lors du deuxième contact avec le même antigène11 Données de l'OPS / OMS: Nombre de cas rapportés de Chikungunya La fièvre dans les Amériques – EW 51 (22 décembre 2017) 12 Cardona-Ospina et al., Trans R Soc Trip Med Hyg 201513 Communiqué de presse de Valneva: Valneva récompensée par la procédure accélérée de la FDA pour le candidat-vaccin contre le chikungunya14 Valneva Communiqué de presse: Valneva annonce le maintien de son contrat avec la VDA 10 millions d’euros de son emprunt auprès de la Banque européenne d’investissement existante15. Deux tranches de 5 millions d’euros chacune ont été tirées en réduction. Avril et décembre 2017 respectivement. Attachement

Laisser un commentaire